• Rencontre avec des volcanologues

    Une équipe composée d'un volcanologue et de deux géophysiciens de l'Université de la Réunion est venue nous rendre visite en classe pour nous parler de volcanologie et de leur mission sur le Vésuve, célèbre volcan italien...

    Ils nous ont présenté un diaporama, pour nous expliquer ce qu'est la volcanologie, en quoi consiste le travail des volcanologues, et nous donner des précisions sur leur mission sur le Vésuve. Nous avions déjà reçu un mail et des documents lorsqu'ils étaient en Italie, mais nous avions des questions à leur poser au sujet de cette mission.

     

     

    Rencontre avec des volcanologues

     

     

    La volcanologie.

    La volcanologie, c'est l'étude des volcans. On étudie les volcans pour comprendre comment ils fonctionnent, et surtout, pour prévenir les risques. On surveille les tremblements de terre (sismicité liée à une éruption), les fumerolles, la déformation du volcan... On fait des prélèvements de gaz, de lave, puis on analyse...des mesures de températures ...Si une éruption est proche, on peut évacuer la population, qui vit souvent au pied des volcans, car le sol est fertile (riche, les cultures y poussent bien). Les éruptions explosives peuvent aussi provoquer des tsunamis, quand le volcan est près de la mer . 

     Il existe différentes sortes de volcans :

    • Ceux qui sont au bord des plaques tectoniques, et qui sont souvent les plus dangereux.

    • Ceux qui sont au milieu des plaques tectoniques, les volcans de point chaud, qui sont la plupart du temps effusifs, et donc moins dangereux.

     

    Les volcans n'ont pas tous les mêmes éruptions :

    • Les éruptions explosives, qui peuvent provoquer des nuées ardentes (coulées pyroclastiques).

    • Les éruptions effusives, comme le Piton de la Fournaise à la Réunion, qui connaît aussi des éruption explosives, comme en 2007, où le cratère Dolomieu s'est effondré. La chambre magmatique se vide, provoquant un effondrement, qui forme parfois ce qu'on appelle des caldeiras.

      Pendant les éruptions, il y a des dégagements gazeux (comme le CO2 ou dioxyde de carbone, qui est un gaz dangereux, toxique.) Les volcanologues prélèvent les gaz à l'aide d'une seringue, en les aspirant, puis les analysent.

       

       

      La mission sur le Vésuve

        Éric, Anthony et Rachel se sont rendus sur le Vésuve , pour faire des mesures en tomographie de résistivité électrique.  

      Ils ont placé sur le volcan des électrodes . Ce sont des objets que l'on « branche » dans le sol. Puis on y envoie du courant. Comme l'eau conduit l'électricité, on mesure les endroits ou l’électricité passe le mieux : plus la résistivité est faible, plus le courant passe, cela veut dire qu'il y a présence d'eau. Et plus il y a d'eau, plus la roche est fragilisée : il y a des remontées de chaleur, de gaz... On obtient une image tomographique (un peu comme une radiographie ) de l’intérieur du volcan.   

       

      Rencontre avec des volcanologues

      Les zones bleues sont les endroits hydrothermalisés, (hydro = eau en latin, thermos = chaleur en grec) où il y a le plus d'eau. Ce sont donc les zones les plus fragiles du volcan.

       

      Pourquoi cette mission ?

      Le Vésuve est un volcan très dangereux. En 79 après JC, il est entré en éruption, et a englouti des villes comme Pompéi ou Herculanum, sous des mètres de pierres ponce, de cendres...Actuellement, la ville de Naples est construite au pied du Vésuve, et il y a de plus en plus d'habitations sur les flancs du volcan. Il faut donc le surveiller, pour pouvoir évacuer la population en cas d'éruption, car ce volcan pourrait connaître une nouvelle éruption explosive, et à nouveau s'effondrer ( il a des zones de faiblesse)...mais on ne sait pas quand ! Sa dernière éruption remonte à 1944, sa plus forte était en 1631.

    Le métier de volcanologue.

    L'équipe nous a aussi présenté le matériel utilisé par les volcanologues.
    Quand on travaille sur les volcans en éruption, il faut se protéger de la chaleur ! Les pompiers, les coureurs automobiles et les volcanologues portent le même genre de combinaisons pour  se protéger.
         

    Nous avons pu voir le heaume (casque), la veste, les chaussures et les gants, que nous avons même pu essayer !

    Rencontre avec des volcanologues

    Rencontre avec des volcanologues

     

    Rencontre avec des volcanologues

    Rencontre avec des volcanologues

     

    Rencontre avec des volcanologues

    Rencontre avec des volcanologues

    Rencontre avec des volcanologues

    Rencontre avec des volcanologues

    Rencontre avec des volcanologues

     

     La veste est un peu brûlée, car  Éric est un jour tombé dans la lave … Heureusement, grâce à cette protection, il n'a pas été blessé, mais il a quand même les poils sur son corps qui ont brûlé ! La lave qui sort du Piton de la Fournaise par exemple, est quand même à 1 200°C !

    Rencontre avec des volcanologues



    Ils nous ont aussi fait une démonstration de prise de température avec un thermomètre laser.

    Rencontre avec des volcanologues



    Un métier passionnant, ce métier de volcanologue ! Mais dangereux ! Nous avons appris en classe que deux volcanologues français célèbres, Maurice et Katia Krafft, ont perdu la vie dans une nuée ardente, au Japon, sur le Mont Unzen, en 1991.frown




    Nous remercions chaleureusement Éric Delcher, Anthony Finizola et Rachel Gusset pour cette intervention passionnante qui a complété notre travail en sciences sur le volcanisme.

    cool

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    6
    Mercredi 27 Mai 2015 à 13:19

    c'étai trop bien nous quand on a fait sa !

     

    5
    DORIS Lolita
    Samedi 28 Juin 2014 à 15:22

    Quelle belle rencontre les enfants! La volcanologie est un sujet très intéressant. Il semble en plus que vous vous bien amusés lors de cette rencontre!

    Maîtresse à bien fait de l organiser .cool

    Et maintenant vous êtes incollables sur le sujet? Y a t-il  des élèves intéressés afin de devenir volcanologues maintenant ?yes

     

     

     

     

    4
    elouan
    Dimanche 15 Juin 2014 à 09:14

    c'est passionnant la volcanologie...ohintello

    3
    Jean-Michel
    Lundi 9 Juin 2014 à 20:07

    Bravo les petits volcanologues pour votre compte-rendu ! Quelle chance vous avez d'avoir une maîtresse qui vous organise de telles rencontres ! La volcanologie, un sujet passionnant !

    2
    Clémence
    Vendredi 6 Juin 2014 à 11:51

    C'était méga génial.

    1
    florian bègue
    Jeudi 5 Juin 2014 à 09:31

    c'était ultra coolcool

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :